Ne pars pas à Lyon

Publié le par Galien -

Ne pars pas à Lyon. Sinon ici, les nuits seront un peu plus froides, et les jours moins lumineux.
Sommeil difficile, peu dormi. Morphée chassé par les incertitudes. Incertitude de tes sentiments, de ton exil, et  les mots qui raisonnent, les mots d'un être mort et enterré, les mots qui se bousculent dans mon cerveau séduit par ton cerveau et son enveloppe, les mots d'un être brûlant de ressuciter au coeur des flammes de l'amour.

Mais je me retiens, je contiens cette folie d'outre-tombe.

Ne pas t'effrayer, ne pas te bousculer, devenir adulte, et lâcher ces mots au bon moment, au bon endroit, et avec toi, la bonne personne.

Ne pars pas à Lyon.
Ou alors pars, si tu me trouves sympa, sans plus.
Moi, j'ai beau tourner autour de toi, tout ce que je vois me plaît. Me donne envie d'aller plus loin. Etre avec toi... quel beau cadeau le ciel me ferait !

Tu dois te décider avant le 11 août. Alors je n'ai plus le temps d'y aller à petits pas. Je dois savoir si je vis encore dans l'illusion. Ou si pour une fois, le rêve prend forme réelle. Je ne suis sur de rien...

Texto, dis-moi si elle m'aime...

Publié dans A fleur de peau

Commenter cet article

Julie 22/01/2007 02:38

Je suis très étonnée.